INDO à GOGO

INDO à GOGO

Une FORET en GRAND Danger !

La forêt tropicale....


Les forêts tropicales revetent un caractere particulièrement important pour l'ensemble de l'ecosystéme det la biodiversité mondiale, elle sont aussi une priorité pour l'humain, et pas seulement pour les habitants de ces forêts - Êlles sont de véritables réservoirs de la faune et de la flore, elles absorbent également des quantités incroyables de carbone et de CO2 et permettent une régulation du climat en "rejetant" de l'oxygéne, elle sont enfin , un formidable terrain de jeu pour ceux qui savent utiliser les plantes à des fins médicinales (même si désormais, ce sont les grands groupes pharmaceutiques qui tentent de percer les secrets en se faisant ami-ami avec certaines éthnies, avec une idée bien précise derrière la tête, revenir piller une fois encore ces ressources naturelles...) 

L'Indonésie est le premier pays (car le premier fournisseur de bois exotique au monde et le premier exportateur de contreplaqué) à être touché par cette déforestation massive, sans que personne ne fasse quoi que ce soit, certains membres du gouvernement se rendant même complice de ce massacre -  Associés au phénomène d'El Ninio, ces terribles conditions ont fait déjà plusieurs milliers de morts chez les Papous d'IRIAN JAYA !!!

Mais ils ne sont pas les seuls à subir cette situation, les Orang Asli qui sont parmis les derniers peuples à ne vivre uniquement de la forêt (leur nourriture est essentiellement composée de tubercules comme la patate douce ou le manioc ou encore de cueillette sur les arbres) sont en voie de disparition, les incendies VOLONTAIRES ont déjà asphyxiés plus de 25 millions de personnes !
Les peuples indigènes sont bien évidement les plus touchés par la phénomène puisque dépendant directement de la nature et de la forêt pour vivre et se nourrir...

Les arbres s'écroulent, les animaux meurent , l'équilibre naturel de la forêt est en danger  !!! Le gouvernement propose donc de sédentariser ces groupes ethniques mais eux, ont ils demander que l'on vienne les déranger ?
Sont 'ils d'accord pour qu'on leur prenne leur forêt ?
(malheureusement déjà découpée et revendu aux grandes compagnies forestières...y compris Irian Jaya pourtant réputée comme sauvage et inaccessible !)
Que vont ils devenir si on les parquent dans un "enclos" ? 
Des touristes viendront-ils les voir pour prendre la photo à ramener à leurs amis en leur faisant un large sourire
(et pourquoi pas en leur tendant une banane ? )

Seraient-ils devenus prisonniers sans le vouloir ?

Personne n'en parle, la presse internationale a du mal à pénétrer ces forêts inhospitalières, les moyens de communications sont réduits à leur plus simple expression et bien souvent il n'y a même pas de route.

Alors, qui mets le feu ?

Après avoir été accusé, les autochtones sont à ce jour hors d'atteinte et le gouvernement a reconnu que c'est la culture sur "brulis" qui cause une partie de ces problèmes;
Plus grave, c'est ce même gouvernement qui sous des airs de générosité "distribue" gracieusement à nombre de colons Malais venant de Java ou de Sulawesi un petit lopin de 2 hectares de la part du gouvernement... Indonésien (le comble !), morceau de terre appartenant systématiquement aux indigènes qui n'ont comme on s'en doute aucun moyen de protestation pour revendiquer quoi que ce soit !

Ainsi, le Sud de Kalimantan (Bornèo) a été défriché sur plus d'un million d'hectares afin d'accueillir des milliers (oui, oui !!!) de familles - Situation identique au Sud de Sumatra ce qui entraîne un déséquilibre dans l'économie locale, car à leur tour, ce sont les communautés qui se retrouvent déstabiliser et surtout endétées à vie !
Ces nouveaux occupants pratiquent le "défrichement par le feu" dont les répercussions sont directement ressentis sur  l'environnement, à commencer par l'érosion et le "lessivage" des sols qui, appauvris et rendent petit à petit toute culture impossible.

Pour la première fois, des scientifiques subventionnés par la commission Européenne ont eu recours à la photographie satellite par infrarouge pour localiser les centaines de foyers d'incendie.
Cela a permis de mettre en évidence que dans 90% des cas, ce sont les grandes compagnies d'exploitation forestière qui étaient à l'origine de ce massacre programmé ... 
Visiblement la technique de nettoyage par le feu est bien plus rentable (et rapide !) que le défrichage mécanique, puis de toute manière, une fois que les arbres à valeurs commerciales sont enlevés (comme le Meranti ), l'avenir de la forêt n'a plus d'importance pour eux !

Et si avec chance ils repoussent, il faudra plus de 80 ans pour qu'il reprenne une taille normale, combien faut-il pour l'abattre ....?

Lorsque les arbres de valeur commerciale ont déjà été enlevés, elles emploient la technique du nettoyage par le feu (pourtant interdite par l'Etat) qui est nettement moins coûteuse que le défrichage mécanique.

C'est comme çà qu'en 2000, quasiment la moitié (soit 50 % !) des espèces végétales et animales de l'Asie du Sud-est ont disparues !

En IRIAN JAYA toujours, la famine touche plus de 320.000 Papous, 750 sont morts récements par le manque d'approvisionnement rendu impossible en raison des fumées épaisses qui en permanence et à longueur d'année empêche tout ravitaillement  ! 

Toute cette mascarade nous exaspère, nous rends triste et amers, nous n'avons pas d'autres moyens que de vous le faire savoir afin que vous en parliez autour de vous, à vos amis, à vos proches car tout ceci est une atteinte aux droits de l'homme, il faut prendre le temps de réfléchir une minute à ce que notre planète devient pour imaginer la vie demain... Et comme il reste de moins en moins d'arbres en Indonésie, on se tourne maintenant vers les forêts du... Laos  !

Les Conséquences :

Les forêts tropicales ont toujours été les poumons de notre planète, à la fois  réservoir d'oxygène mondial et paradis paisible pour les arbres, les plantes, les animaux et les oiseaux qui etaient la bien avant l'homme.
Tragiquement, ces forêts sont en train de disparaître au rythme alarmant de 30 hectares à la minute !
La forêt, même à l'autre bout du monde (Amérique du Sud, Asie, etc....) influence  le climat de toute la planète,  car les arbres absorbent un gaz lourd appelé.... GAZ CARBONIQUE provenant de l'air qui nous entoure.
Lorsque des arbres sont brûlés, le gaz carbonique qui se trouve dans les feuilles est relâché dans l'air, il piège alors la chaleur proche de la terre au lieu de la laisser aller dans l'espace et quand il y a trop de gaz carbonique dans l'air, la température de la terre monte... et provoque  le "réchauffement de la planète" !!!

Lorsque l'on a rencontrer une fois ce regard, c'est termine, on ne peut plus l'oublier !

On assiste ainsi à un chamboulement sur tous les coins du monde, hiver plus froids, mousson plus forte, retardée, allongée, recul des glaciers, chaleurs extrêmes, inondations, etc... et comme les arbres contribuent à réduire ce réchauffement de la planète, c'est une raison de plus de sauver les forêts tropicales !

Savez vous que ce sont également ces forêts que sont tirés nombre de médicaments ? (pilules contraceptives, pilules anti-douleurs, etc...), en fait, 32 millions d'hectares de forêts tropicales sont détruits chaque année, cela représente la taille d'un  pays comme la MALAISIE !

Nous devrions tous être inquiets, que nous vivions près d'une forêt tropicale ou non.
Car même si elles ne couvrent que 14% (et c'est donc une raison de plus de la protéger) de la superficie totale de la terre, elles sont l'habitat d'au moins la moitié de toutes
les créatures vivants sur cette planète.

N'oubliez jamais que lorsque les forêts sont détruites, ce sont des centaines d'espèces différentes
d'animaux, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes qui  disparaissent chaque jour... l'un des pires exemples est bien celui es ces singes si sympathiques et désormais exploitéset anéantis pr leurs cousins !

ORANG = Homme et  UTAN = forêt

les uns ont sacrifiés leur habitat sur l'autel de la rentabilité:
les Orangs vivaient de cueillette, dans les grandes forêts primitives, aujourd'hui... Asli fabrique les baskets de la "World Companie's", quant a Utan, il se balance sur un pneu dans une réserve.

- - -

Heureusement certain(e)s continuent de faire de leur mieux pour tenter de sauver ces pauvres singes, c'est le cas de "Puyul", age de 40 ans et qui a ete blesse par balle a la patte et qui apres etre tombe de son arbre est tombe de l'arbre sur lequel il etait... lui a eu la chance d'etre secourus par une poignee de passiones, defenseurs des 50.000 Orangs Outans qui resteraient dans les forets.

Essayer de jouer avec les singes, un vrai jeu de rôle !

 

L'Indonésie à t'elle vraiment peur de Green Peace ?

Fin décembre 2011, les autorités d'immigration Indonésiennes ont empêché le directeur de Greenpeace, John Sauven, d'entrer dans le pays. Sauven, qui avait obtenu de l'ambassade de Londres deux semaines auparavant le visa d'affaire approprié pour sa visite, devait non seulement se réunir avec son équipe à Jakarta, aller à Sumatra mais aussi rencontrer des autorités ainsi que des entreprises indonésiennes dans le cadre d'une conférence forestière. Le lendemain, Andrew Tait, un autre militant de Greenpeace, a été importuné par des inconnus qui ont essayé de lui notifier un mandat d'expulsion.
Le budget annuel de Greenpeace est d'environ 250 millions de dollars par an, toutes organisations membres confondues, il ne représente assurément pas une menace pour l'Indonésie. En dépit du fait qu'il serait, selon certains politiques locaux, un groupe terroriste, Greenpeace n'a jamais appelé à la violence et en fait s'enorgueillit de ses confrontations non violentes, alors pourquoi le craindre ?

La réponse réside dans l'efficacité croissante de Greenpeace en tant qu'organisation militante alors que les compagnies et les groupes font face à une importante pression sur le marché dès qu'ils sont visés - Les preuves en sont nombreuses: ces cinq dernières années, les campagnes ont engendré de spectaculaires changements dans la manière dont le soja et le bétail sont produits en Amazonie Brésilienne. En Indonésie, le groupe a poussé PT SMART, le plus grand producteur d'huile de palme du pays, à adopter une stricte politique forestière. Greenpeace se focalise à présent sur l'industrie de la pâte à papier et du papier à qui il est reproché une destruction à grande échelle des forêts tropicales et des tourbières de Sumatra. Il vise en particulier Asia Pulp & Paper (APP), l'un des plus grands et des plus controversés fournisseurs en fibres de bois.

Photo: "Getty" -  prise lors d'une mission de reconaissance avec Greenpeace

Tout laisse à penser que l'expulsion de Sauven et les harcèlements sont dû à l'influence de groupes d'intérêt du secteur privé plutôt qu'à une nouvelle politique officielle contre les militants environnementaux (Sauven avait l'intention de rencontrer les autorités gouvernementales afin d'apporter son soutien au Président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono qui a promis de réduire la déforestation de manière drastique).

Comme nous l'avons vu de par les récents efforts pour miner le moratoire du Président Yudhoyono sur les nouvelles concessions forestières et la rhétorique accrue contre les groupes environnementaux (curieusement, l'expulsion du President de GreenPeace a coïncidé ce jour-là avec le lancement d'un site internet anti-Greenpeace par un groupe qui plaide pour l'industrie indonésienne de la pâte à papier et du papier...), l'approche commerciale comme toujours de la sylviculture en lndonésie est une menace.

Photo: Getty

Les réformes nécessaires pour mettre en oeuvre la vision du Président Yudhoyono d'une économie à faible production de carbone représentent une menace directe pour les entreprises dont les activités reposent sur l'intimidation des communautés locales, la corruption et les institutions non contrôlées, le manque de transparence quant à l'utilisation des terres et la destruction des forêts à grande échelle.

Faisant face à un avenir incertain, les oligopoles se défendent à présent en pensnat que leur modèle  perfectionné par plus de 30 ans de dictature sous le General Suharto et conçu pour un enrichissement personnel aux dépends de la majorité des Indonésiens, est politiquement durable, pourtant, si elles peuvent réussir à court terme à faire taire la société civile Indonésienne, les compagnies forestières se trouvent aujourd'hui en compétition sur un marché mondial où des questions telles que la gestion sociale et environnementale importent vraiment - Assurément, un développeur peut maximiser les profits aujourd'hui en transformant une forêt millénaire en une plantation d'huile de palme mais quelle est la stratégie à long terme ?

Que se passera-t-il si le Brésil mène à bien son projet d'établir plus de 5 millions d'hectares de plantations d'huile de palme sur des terres non-forestières ?

Les marchés les plus attractifs feront-ils une distinction avec l'huile de palme produite de manière telle qu'il en résulte des conflits sociaux et de la dégradation environnementale ?

Déjà, les marchés changent. Il apparaît de plus en plus clairement que les compagnies, en particulier en Occident mais aussi au Brésil, ne veulent pas, face aux consommateurs, être associées aux conflits sociaux et à la déforestation; Le plus gros producteur d'huile de palme d'Indonésie, PT SMART, a perdu dix millions de dollars de contrat avec Unilever, Kraft et Nestlé pour avoir été lié à la déforestation et à la transformation de tourbières. La compagnie a, depuis, adopté une nouvelle politique forestière qui compte parmi les plus sévères d'Indonésie, interdisant la transformation des tourbières et des forêts tropicales et requérant un consentement libre, préalable et informé des communautés. 


Au Brésil, les producteurs de soja et les propriétaires de ranchs de bétail, responsables pour la plupart de la déforestation en Amazonie brésilienne, ont récemment mis en oeuvre des mesures de protection après que certains de leurs plus gros clients aient protesté, l'industrie du bétail au Brésil - la plus importante au monde - a été mise à genoux virtuellement du jour au lendemain lorsque Walmart, Nike et Adidas ont déclaré qu'elles ne voulaient pas que leur cuir et leur boeuf soient entachés par la déforestation et l' exploitation de main-d'oeuvre.  Le Brésil a ainsi développer son économie tout en réduisant la déforestation, depuis 2004, le taux annuel de déforestation de l'Amazonie brésilienne a chuté de 80% tandis que son PIB a augmenté de près de 40% par tête, il n'y a aucune raison pour que l'Indonésie ne fasse pas de même, le chemin risque d'être encore long mais le modéle de développement comme celui impulsé par le Psdt.Yudhoyono permettrait de tirer profit des biens uniques et précieux de l'Indonésie plutôt que de les dégrader et de les détruire et de les voir partir en fumée !



 

MARS 2012

Alors que tout le monde s'accorde à dire que l'huile de palme est une véritable érésie pour notre planète, que de nombreuses associations luttent sur place pour tenter de contrer les industriels et que même le Président dit vouloir officiellement défendre son pays contre de telles pratiques, les mises à feu sont reparties de plus belle...

Rien ne semble pouvoir arrêter les grandes compagnies qui, comme on peut le voir ci-dessus brûlent en toute impunitée des milliers d'hectares de forêts... dans l'unique but de répondre à la demande des pays riches (pas seulement alimentaires car c'est éhgalement de l'huile de palme que vous retrouvez dans vos savons ou autres produits du quotidien)...

Les associations sont trés péssimistes et ont déja prévus qu'environ 200 orangs-outans allaient périr lors des prochaines semaines... alors qu'ils sont déjà forcés de rejoindre les bordures de forêts restantes - il reste environ 6.000 singes sur l'Île de Sumatra mais prés des 2/3 de leur territoire est désormais envahi par les concéssions d'huile de Palme !

Si le climat chaud et sec continue, ce qui est fort probable à cette époque de l'année, c'est donc tout un pan de la faune sauvage (car les tigres ou le Rhinocéros de Sumatra sont également concernés) qui va disparaitre, et en attendant, voilà ce qui reste au habitants de ces forêts: les yeux pour pleurer la vidéo !

Le moratoire (visant à diminuer les coupes et réduire l'expansion des plantations) mis en place avec la Norvège, qui a débuté l'an dernier à été une fois de plus "violé" comme ce fut le cas sur Aceh des les jours suivant la siganture !

terre de feu, terre de désolation...

Le dernier permis avait été donné par Irwandi Yusuf, ancien gouverneur de la Province, et ce en Aout 2011 pour la "PT Kallista Alam", ce qui avait déclenché la colére du groupe Walhi_indonesia qui à son tour a fait un procés contre le Gouverneur de l'époque - le résultat de ce procés, doit être connu la semaine prochaine, en esperant que la Cour ne signe pas l'arrêt de mort des forêts et de la faune !

 

 

MAI 2012

Le président Susilo Bambang avait annoncé le moratoire en grande pompe, dans le cadre du projet "REDD+" (Réduction des Emissions dues à la Déforestation et la Dégradation des forêts) , il avait été signé en mai 2011, parallèlement à l'annonce d'une aide d'un milliard de dollars de la Norvège. Mais en un an, les abattages n'ont pas ralenti, ils ont même peut être accéléré car selon Greenpeace, 5 millions d'hectares de forêts ont disparu depuis le début de la suspension.

Comment cela a-t-il été possible ? l'administration aurait « oublié » d'inclure de vastes étendues de forêts dans le cadre du plan d'interdiction de l'abattage, ainsi, de vastes étendues de forêts tropicales n'ont pas été protégées car leur statut juridique est incertain... certaines parties des régions répertoriées comme « à protéger » se recoupent avec des terrains affectés à d'autres usages; Au Kalimantan (la partie indonésienne de Bornéo), la plupart des forêts abattues depuis un an se trouvaient auprès de concessions pour l'extraction du charbon préalablement autorisées... le Kalimantan a été le territoire le plus touché par cette déforestation avec 1,9 millions d'hectares supprimés en un an de moratoire. Rappelons que l'Indonésie, avec ses 64 millions d'hectares, est après le Brésil, le second poumon de la planète avec sa vaste couverture de forêts tropicales, alors, si les  projets de conservation oublient d'incorporer de vastes espaces forestiers comme l'année dernière...

N'oubliez jamais que ces produits ne sont que des exemples de ce qui contient de l'HDP !

 Je n'ai pas l'habitude de faire de la publicité pour qui que ce soit, mais le moment est grave et la forêt qui disparaît à grand pas me pousse à prendre part au combat plus que jamais - ne pouvant être sur place tout au long de l'année, je vous suggéré de suivre l'actualité de Chanee, aussi discret qu'efficace, aussi passionné qu'amoureux des Gibbons; Si le sort de ces derniers vous intéresse, si vous en avez ras le bol de cette huile de palme qui ne cesse d'envahir nos supermarché, alors, rendez-vous ici

Enfin, si vous aussi vous voulez participer à ce combat sans merci, n'hésitez pas à nous rejoindre sur notre page Facebook ou sur celle-ci .

 



25/03/2010
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres